Fondés par Henri Mathieu en 1948 dans le quartier des Chutes-Lavie de Marseille, les Ateliers Mathieu Lustrerie ont toujours associé leur nom à l’art de la lumière.

En Provence, une entreprise familiale

Alors que les lustres, détrônés par les halogènes, semblaient voués à disparaître, Henri Mathieu crée dans les années 1970 une collection de luminaires en lames d’aluminium brossé qu’il traite déjà comme des sculptures lumineuses. Après sa disparition prématuée en 1982, les ateliers sont dirigés par son épouse Yvette, puis repris au début des années 1990 par leur fils, Régis Mathieu, du haut de ses 19 ans.

Passionné par les « belles choses » depuis l’enfance, celui-ci comprend imédiatement que l’avenir des lustres est lié à leur histoire et part à la conquête des Etats-Unis et du Moyen- Orient, où il vend le style français à une clientèle prestigieuse. Toujours à la recherche de l’excellence, il se tourne ensuite vers les propriétaires et les gestionnaires de monuments historiques, pour qui il développe un savoir-faire unique en travaillant en étroite collaboration avec les architectes.

Après un premier chantier pour l’Assemblée Nationale, Mathieu Lustrerie restaure les lustres de la Comédie Française, de l’Opéra Garnier, de la Galerie des Glaces du Château de Versailles, puis de l’Opéra de Monte- Carlo, de l’Opéra de Philadelphie et de très nombreux châteaux publics et privés.

En 2002, l’entreprise s’installe dans une ancienne usine d’ocre à Gargas, près d’Apt, à quelques encablures de la maison de famille. Plusieurs centaines de luminaires y sont restaurés ou créés chaque année par des artisans d’art qui ne cessent de perfectionner leurs techniques pour parvenir à un niveau irréprochable.

En près de vingt-cinq ans, les Ateliers Mathieu Lustrerie se sont fait connaître dans le monde entier pour la qualité incomparable de leurs restaurations et rééditions de lustres anciens. En intégrant les fournisseurs de matières premières (bronze et cristaux), ainsi que les revendeurs aux Etats-Unis, en Chine et en Russie, l’entreprise a fait le choix d’une croissance verticale afin de pouvoir répondre à toutes les exigences sur l’ensemble de la chaine de fabrication.

Artisanat d’art & de lumière

A l’origine du renouveau du lustre et du regain d’intérêt pour l’art de la lumière en France et à l’étranger, les ateliers Mathieu Lustrerie ne cessent de poursuivre leur quête d’excellence afin de faire connaître ce patrimoine oublié tout en faisant rayonner le savoir-faire français à l’international.
Les vingt compagnons d’art qui travaillent dans les Ateliers Mathieu Lustrerie partagent tous la passion des lustres et l’envie de se surpasser à chaque commande.
« Ils font des miracles, reconnaît Régis Mathieu. Issus des meilleurs écoles d’art, la plupart sont arrivés ici très jeunes il y a une dizaine d’années, ce qui fait qu’aujourd’hui ils allient l’énergie de la jeunesse à une réelle expérience dans le domaine. » Utilisant les techniques et les matériaux de la bijouterie, ils maîtrisent un savoir-faire traditionnel et font preuve d’une exigence extrême. « Nous travaillons pour l’objet, qui va nous succéder et nous survivre, explique l’un d’eux. Cela nous rend extrêmement fiers de notre travail. »