Artisan, entrepreneur, expert, collectionneur, designer, mécène ? À quarante- quatre ans, Régis Mathieu fait partie de ces personnalités inclassables qui ne cessent de surprendre en étant toujours là où on ne les attend pas.

 

À la tête de l’entreprise familiale Mathieu Lustrerie depuis 1992, Régis Mathieu s’est fait connaître dans le monde entier pour ses restaurations de lustres, dont ceux de l’Opéra Garnier, de la galerie des glaces de Versailles, de l’Opéra de Philadelphie et de très nombreux châteaux publics et privés. Spécialiste de la restauration et de la reproduction de luminaires anciens, ce passionné a su en deux décennies, relancer l’intérêt pour ces sublimes objets d’art tombés en désuétude.

Devenu l’interlocuteur privilégié des propriétaires de monuments historiques et des conservateurs du patrimoine dans le monde entier, on pourrait croire cet orfèvre de la lumière tourné vers le passé et penché sur ses travaux de ciselure dans son atelier du Luberon. On le retrouve dans les palais indiens pour une expertise, dans les boutiques de luxe new-yorkaises, pour lesquelles il dessine des modèles contemporains, dans sa galerie parisienne dédiée aux luminaires d’exception, ou encore aux côtés d’un plasticien qu’il accueille en résidence dans son musée de Gargas…

N’en déplaise à ceux qui aimeraient le faire entrer dans une case, Régis Mathieu décline sa passion pour les objets d’art et d’histoire sous toutes les facettes, avec un talent rare. Et comme pour mieux brouiller les pistes, il se révèle être aussi un expert de voitures anciennes reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes des Porsche et des Volkswagen Coccinelle.

L’artisan qui restaure les grands lustres historiques

Lorsque Régis Mathieu hérite de l’entreprise familiale Mathieu Lustrerie au début des années 1990, il noue très tôt des relations privilégiées avec les propriétaires et les gestionnaires de monuments historiques et développe pour eux un savoir-faire unique, élaboré en étroite collaboration avec les architectes du patrimoine.
Reconnu dans le monde entier comme le spécialiste incontesté de la restauration et de la reproduction de lustres historiques, il intervient sur les plus grands chantiers en Europe, aux Etats-Unis et en Inde, où il devient le consultant des maharadjas. De l’assemblée Nationale aux plus grands musées internationaux en passant par la Comédie Française et l’Opéra Garnier, la liste de ses réalisations ne finit pas de le surprendre ! Voir la liste des références.

Toujours en quête d’excellence, il met également au point des techniques pour faciliter l’emballage, le stockage et le transport des lustres et invente dès 2011 une ampoule Led révolutionnaire, Evolution One, qui restitue à la perfection le halo et la couleur d’une vraie flamme.

Aujourd’hui à la tête d’une équipe de vingt personnes, Régis Mathieu supervise la reproduction ou la restauration de plusieurs centaines de luminaires par an tout en développant des techniques exclusives qui leur garantissent un niveau de qualité incomparable.

Le spécialiste qui fait redécouvrir l’art de la lumière

Écouter Régis Mathieu parler de l’histoire des lustres à travers les siècles, c’est prendre soudainement conscience de tout l’intérêt historique, architectural, social et esthétique de ces sculptures de lumière. Injustement délaissés par les historiens d’art et les designers contemporains, les lustres auraient pu tomber dans l’oubli à la fin du siècle dernier si Régis Mathieu n’avait pas mis toute son énergie à les faire redécouvrir.
Afin de relancer la tendance des luminaires suspendus d’exception, il créé en 2005 sa première collection en cristal de roche, qui revisite les codes de la lustrerie classique en mêlant un savoir-faire traditionnel à un design résolument moderne. Premier créateur à exposer des lustres dans les salons de décoration internationaux, il n’hésite pas à mettre en scène ses luminaires sous un lit en baldaquin, un arbre ou un parasol, attirant ainsi l’attention des journalistes et des architectes d’intérieur.
Ses créations interpellent par leurs dimensions spectaculaires et par la qualité des matériaux et le savoir-faire nécessaire à leur réalisation. Collectionneurs et amateurs d’art s’empressent de faire l’acquisition des lustres signés Régis Mathieu, qui remportent également un immense succès auprès des ambassades, du Mobilier National et des boutiques de luxe (Cartier, Chanel, Vuitton…).

En 2002, lorsque Régis Mathieu installe son entreprise au cœur du parc national du Luberon, dans les anciennes usines d’ocre de Gargas, il ouvre immédiatement les portes de ses ateliers au public afin que chacun puisse découvrir ce patrimoine exceptionnel. Il reçoit également les amateurs dans sa bibliothèque, où il a réunit au fil du temps des milliers de documents rares sur l’histoire de la lumière.

En 2010, il inaugure à Gargas le Mathieu Museum, un espace de 1000m2 qui retrace cinq siècles d’art décoratif à travers plus de 200 luminaires. Chaque année, un artiste y est invité en résidence pour travailler sur le thème de la lumière en bénéficiant de l’expertise technique des compagnons.

Enfin, en 2013, Régis Mathieu ouvre, avec la complicité de son directeur artistique Philippe Renaud, sa galerie d’art à Paris. A l’angle de la place Beauvau et de la rue de Miromesnil, la Galerie Lumières propose une sélection pointue de luminaires anciens et contemporains qui remettent en perspective ces objets dans l’histoire des arts décoratifs.

Après plus de vingt ans de création, de recherches et de rencontres tout autour du monde, Régis Mathieu a développé une expertise unique dans l’histoire de la lumière, qu’il met à disposition des architectes, des étudiants, des conservateurs, des collectionneurs, des plasticiens et des médias pour faire renaître la passion des lustres dans le monde.